Go for it // Dating 3.0 | Making of

Posted by | mai 18, 2011 | Créations personnelles, IIM, Vidéo | 51 Comments
Go for it

Décidément, cela aura été une semaine intense. On continue dans le registre de mes productions pour les Buzzies Awards avec, “Go for it” (Vas-y / Prends ta chance).

Bref rappel : l’objectif unique du projet est d’atteindre un certain nombre de vues sur la page Youtube. 5000 vues avant Vendredi 20 Mai, c’est à dire, du fait d’un léger retard pour cette production,… trois jours, et cela représente un certain défi.
Je détaille dans cet article la méthode employée pour créer et diffuser la vidéo.
Ce projet est issu des Buzzies Awards qui a lieu chaque année dans mon école, l’Institut de l’Internet et du Multimédia.

 

1. Le rendu final
La vidéo tend, avec un ton burlesquement’geek, d’entrevoir ce à quoi pourrait être une application de rencontre 3.0. Une évolution IRL, « in real life », des concepts de rencontre dans la veine de meetic, adopteunmec, edarling,…

2. L’équipe
Nous sommes deux à avoir travaillés sur ce projet : Benoit aka Kyouk et moi même, Antoine.
Pour mener notre projet, nous nous sommes réparti le travail.
Concept, script, développement, weather priest, tournage, post-prod, viralisation…
Nous sommes aussi plus ou moins présent visuellement dans le cadre d’action, mais nous resterons discret sur nos identités secrètes. (Kyouk tient à son image de marque,… ou pas)
Nous tenons d’ailleurs à remercier Anaïs, Marie-Charlotte et Géraldine pour la prestation hors pair, digne des grands studios Américains d’Amérique, même si le chocolat viennois de remerciements pour la participation nous a coûté un demi-bras.

 

3. Concevoir la vidéo
Tout d’abord, l’idée de base était de retranscrire une journée type d’un homme qui utiliserait une application « social » à chaque instant. On avait de bonnes idées, un pseudo script que l’on garde sous le coude, mais le temps de tournage et de post production nous auraient manqués. Après réflexion, et épluchage de l’oignon, nous nous sommes dirigés presque naturellement vers cette idée d’application « nerd génération ».

Mais revenons à nos moutons.
Nous avons tentés de surfer sur :
1. La montée en puissance des réseaux sociaux.
2. La vision de ce que pourrait en être leurs avenirs.
3. La plausibilité neo-technologique, type QR-Code / Iron Man / Terminator
Le tout ponctué de clins d’œils et petites références geek.

Nous avons ensuite écrit notre scénario avec comme volonté de tourner avec un seul plan séquence et de faire en sorte que la vidéo tourne aux alentours d’une minute.

Screen HUD Terminator 2.

Scène du bar de Terminator 2, vue des yeux de schwarzenegger.

 

4. Tournage
The partie ; le climat n’était pas à la fête, la fin de notre scénario (avec une partie dans Pub irlandais) n’a pas trouvé son lieu-dit, et nous avons perdu notre personnage principal. Il a donc fallu repenser une fin alternative, et démarcher de nouveaux participants sur place. Rien d’insurmontable, mais cela n’a pas été sans mal.
Bien que nous regrettons un peu la fin originelle qui aurait peut être connu son petit moment de gloire.

Pour ce qui est du tournage, nous avons fait quelques prise, beaucoup de mises en situations en amont afin d’être le plus perspicace possible, sans oublier La notion d’aléatoire, car nous ne pouvions gérer les moments d’affluence des passant.

Grand Angle de la GoPro en Action.

Nous avons utilisés une GoPro HD Hero pour son très grand angle (fish eye). La fixation spéléo a été gentillement prété par Mehdi.

 

5. Post Production
La post-production a été effectué via Illustrator, Photoshop & After Effects.
Nous voulions créer une interface légèrement futuriste, mais néanmoins réaliste. Pour cela nous nous sommes inspiré des films Terminator 2 et Iron Man.
Dans le vocabulaire technique du jeu vidéo, ce type d’interface se nomme HUD, pour Head’s Up Display.
Voici quelques visuels désignés pour le projet.

Screen de l'interface Go For It 01

Screen Go For It 3

Le rendu immersif est obtenu grâce à l’utilisation d’une caméra GoPro. Cette dernière était fixé sur mon front pour obtenir une prise de vue subjective.
Aucun effet n’a été ajouté pour accentuer cette impression.

 

6. Mise en ligne et communication
Comme dit souvent le grand père de Kyouk ; « avoir un beau jardin, c’est bien. Mais si tu es le seul à le voir, c’est over useless ».
Nous arrivons donc à l’étape la plus cruciale du projet : la communication.
Nous travaillons actuellement sur la viralisation ou du moins la diffusions de la vidéo.

Les résultats de la communication sont disponibles !

 

7. Go for it ?
Qu’en pensez-vous ?

51 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.